ISBN : 
Editeur d'origine: 
C3 Editions

Sommes-nous des Enfants Blessés ou sommes-nous des Enfants Blessed/Bénis

Description
 

En lisant ce livre, il se peut que vous puissiez vous y reconnaître. Cela peut faire ressurgir beaucoup de sentiments amers. Vous pouvez prendre le temps pour revivre ces sentiments, être conscient de votre trajet, de votre voyage sur cette terre, sur cette planète, et qui vous avez choisi pour vous accompagner dans ce trajet. Et, enfin, lui donner votre propre définition. Quels que soient les sentiments éprouvés durant la lecture, il vous faut prendre le temps pour faire de ces sentiments vôtres, les reconnaître, comme quelqu’un d’autre aurait dit : LES MIENS ! Vos propres sentiments et ceux de personne d’autre. Par rapport à ces sentiments soulevés, il vous faut admettre que ce n’est pas le moment pour juger les autres. Mais de vous purger, de les laisser aller en Paix – ce qui n’est pas à votre service ou dans vos intérêts – et de prendre ce qui est nécessaire pour continuer votre journée. Au cours de cette lecture, notez que certaines répétitions remarquées sont peut-être dans un contexte différent et sont développées également dans le but de renforcer une idée. Là encore, ce n’est rien ; il se pourrait même que l’un ou l’autre marche avec votre propre personnalité ou votre compréhension. Tout a été dit dans cette entrée en matière. Alors, il ne reste qu’à vous souhaiter un bon voyage dans cette exploration de VOTRE ÊTRE, tant sur le plan moral que sur celui qui est sentimental, avec le coeur comme son centre ou son épicentre. Peut-être qu’aux termes de cette lecture ou de ce voyage, vous pourrez vous juger vous-même, en déduire votre propre conclusion, reconnaître et découvrir votre propre IDENTITÉ ou l’AUTHENTICITÉ de votre être. Le dernier mot sera : je suis cette personne. Je suis ce que je suis. Comme disent les Grands Maîtres qui sont allés avant nous pour nous tracer ou nous préparer le chemin. Je suis qui je suis et tout vient après : Lumière, Vie, Amour, Paix. … ainsi que tout ce que vous aimeriez ajouter : car c’est votre Monde, votre Conscience