auteurs

A B C D E F G H J L M N O P R S T V W
Né à Port-au-Prince le 9 juillet 1958, Gary Victor est le fils du sociologue René Victor. Après des études d’agronomie, il a travaillé comme fonctionnaire entre autres au ministère de la Planification avant de devenir journaliste. De 1976 à 1983, Gary Victor publie des nouvelles dans le journal d'État, Le Nouveau Monde et, par la suite, dans le quotidien Le Nouvelliste, où il est chroniqueur de 1983 à 1990. Il a été rédacteur en chef jusqu’en juin 2004 du quotidien Le Matin. Gary Victor est également scénariste pour la télévision et la radio. Ses sketches radiophoniques au ton sans complaisance et son feuilleton télévisé sur les mœurs de la petite bourgeoisie haïtienne ne manque pas de faire quotidiennement les vagues sur les ondes. Il a été aussi secrétaire général du Sénat de la république d'Haïti de 1996 à 2000.
Sténio Joseph Vincent (né le 22 février 1875 - mort le 3 septembre 1959) fut président de Haïti du 18 novembre 1930 au 15 mai 1941. Ancien maire de la capitale Port-au-Prince, il mena une campagne populaire pour la présidentielle en insistant sur son opposition à l'occupation américaine de l'île. Une fois au pouvoir, cependant, il adopta une attitude intransigeante, culminant par un conflit avec le Sénat haïtien en 1935. Il institua une nouvelle constitution haïtienne lui donnant de vastes pouvoirs. Sa popularité diminua en 1937, lors de son échec diplomatique face au massacre de quinze mille travailleurs haïtiens invités en République dominicaine, ordonné par le président dominicain Rafael Trujillo. Élie Lescot lui succéda à la présidence en 1941
Désormais, la galerie des écrivains Price d'Haiti, s'enorgueillit de compter dans ses rangs Rachel Price Vorbe, critique littéraire d'un genre nouveau. L'Initiation à la littérature haïtienne contemporaine propulse ainsi son auteure parmi ses devanciers et ses innovateurs : Robert R. Price, Hannibal Price IV, Thomas Price III, et l'immortel auteur de la « Réhabilitation de la race noire par la République d'Haïti », Hannibal Price III.