Corten André

Né à Bruxelles, André Corten a vécu en Afrique centrale et en Afrique du Nord. Dès la fin de ses études, il s'est orienté vers l'Amérique latine. Professeur de sciences politiques et d'analyse du discours à l'université du Québec à Montréal depuis 1980, il anime aujourd'hui le Groupe de recherche sur les imaginaires politiques en Amérique latine (GRIPAL). Durant l'été 2006, il a entrepris dans sept pays d'Amérique latine un voyage d'entrevues sur les images de la violence des habitants de quartiers pauvres. André Corten a publié une quinzaine d'ouvrages, dont Misère, religion et politique en Haïti : diabolisation et mal politique, CIDIHCA/ Karthala, 2001, et sous sa direction avec la collaboration de Vanessa Molina et Julie Girard-Lemay, La clôture du politique en Amérique latine : imaginaires et émancipation, Karthala, 2006.