EN GUISE DE PRÉSENTATION

Depuis sa création en mai 2011, en toute occasion, à C3 Éditions, nous n’avons pas manqué de faire valoir notre devise : «Liberté–Citoyenneté–Littératures». Nous avons compris la coexistence, pour ne pas dire la complémentarité du littéraire, du social et du politique. Notre devise veut dire quoi exactement? La liberté et surtout le droit à la jouissance de cette liberté tout en mettant en exergue le principe sacro-saint de la citoyenneté ancré sur cette « modernité politico-juridique » incluant la culture civique, la démocratie, le respect des droits humains, la bonne gouvernance, l’égalité de tous devant la loi, le droit de tous à l’éducation, à une qualité de vie meilleure… Tout cela porté par la dissémination d’une littérature de qualité. Cette triade «Liberté–Citoyenneté–Littératures». ne se fige pas une allure mythique comme on aurait tendance à le croire. Elle est fondée sur une stratégie bien particulière qui explique notre facilité à pénétrer dans tous les milieux, principalement dans les milieux longtemps exclus de telles activités culturelles et artistiques. Nous avons articulé une praxis sociale qui lie les théories de base à une pratique concrète d’encadrement et de solidarité avec les acteurs des zones vulnérables et traditionnellement mises au rancart. Nous l’appelons une forme de « générosité sociale » parce qu’elle évite la poursuite effrénée de bénéfices financiers au profit d’une « défense et illustration » des lettres haïtiennes.


Après 10 ans, nous croyons dur comme fer, ici à C3 Éditions, avoir relevé le défi et réussi le pari. Le bilan est globalement positif. Il n’y a jamais eu quelque chose de plus éloquent que les statistiques. Elles parlent d’elles-mêmes. Dans ce cas précis, elles disent la vérité d’une entreprise qui, par des alliances tangibles avec des opérateurs culturels se trouvant pourtant dans des positions plutôt précaires, par une politique de support et d’ouverture à des jeunes — ce, en dépit des risques énormes liés à des investissements risqués et hasardeux —, a fini par se tailler une place de choix, contre vents et marées, dans le milieu de l’édition et du livre. Comme le montre le tableau ci-joint, nous travaillons actuellement avec un aéropage de plus de 188 auteurs, dont 43 femmes. Nous avons déjà publié environ 300 titres. Nous avons établi 13 collections couvrant des sujets les plus divers. Notre métier premier est la publication de livres, certes ! Mais ce n’est pas tout. Nous avons initié des activités culturelles, à travers tout le pays, par la tenue de conférences-débats sur des thèmes variés comme le cinéma, la peinture, la conjoncture politique, l’environnement, l’histoire et la réalité contemporaine, la citoyenneté, les droits humains, l’État de droit, etc… Nous avons érigé des édifices destinés à accueillir les activités culturelles les plus variées en vue de faciliter à un plus large public particulièrement les jeunes, la rencontre et le contact avec les artistes, les auteurs, les penseurs et leurs œuvres : Le Centre culturel l’Amaranthe aux Gonaïves et la Salle de Conférence Michel Soukar à Delmas 31.

En surfant sur cette page, les visiteurs trouveront toutes les informations, toutes les données, toutes les références, leur permettant de rester en contact avec nous, d’être de fidèles alliés et de loyaux compagnons de route dans cette triple quête de liberté, de solidarité citoyenne et de passion pour la littérature. Merci de votre support.