img-book
ISBN: 978-99970-8927-4
SKU: 3c8fab1970a0 Category:

Vilbrun Guillaume-Sam, ce méconnu suivi de correspondance avec Roger Dorsainvil

by: Mars Jean Price présenté par Soukar Michel

L’homme que je me suis forcé de définir dans cet essai, né en Haïti
et de souche haïtienne, appartenait à la seconde moitié du 19e siècle.
Et ce siècle avait vu surgir la nationalité haïtienne parmi les horreurs
de l’esclavage florissant dans les Amériques. Il était donc la résultante
d’un milieu et d’une époque travaillés par des forces contradictoires
qui en ont fait un produit chargé de défauts et de qualités mal équilibrés.
Et par-dessus tout, il était un Nègre dont les ancêtres venaient
à peine de conquérir leurs droits d’être des hommes parmi d’autres
hommes après avoir été considérés moins que des animaux pourvus
simplement d’instincts élémentaires, mais comme des choses inanimées
parmi la matière brute.
Jean Price-Mars
Dessalines, natif de Grande-Rivière, fondateur de la Patrie, premier
de nos chefs d’État, est abattu en 1806 à Port-au-Prince et son cadavre
mutilé est traîné par les rues.
Sam, de la Grande-Rivière, 109 ans plus tard, dernier président de
la période dite haïtienne est lynché à la capitale.
Le premier crime : le parricide correspond au tout début de notre
vie tumultueuse de peuple indépendant.
Le second crime : le fratricide scelle la perte de notre indépendance.
Il ouvre le temps de la domination des États-Unis d’Amérique
du Nord sur Haïti.
Michel Soukar

G1,500.00

Quantity:
Books of Mars Jean Price présenté par Soukar Michel
About This Book
On the other hand, we denounce with righteous indignation and dislike men who are so beguiled and demoralized by the charms of pleasure of the moment, so blinded by desire, that they cannot foresee the pain and trouble that are bound to ensue; and equal blame belongs to those who fail in their duty through weakness of will, which is the same as saying through shrinking from toil and pain. These cases are perfectly simple and easy to distinguish. In a free hour, when our power of choice is untrammelled and when nothing prevents our being able to do what we like best, every pleasure is to be welcomed and every pain avoided. But in certain circumstances and owing to the claims of duty or the obligations of business it will frequently occur that pleasures have to be repudiated and annoyances accepted. The wise man therefore always holds in these matters to this principle of selection: he rejects pleasures to secure other greater pleasures, or else he endures pains to avoid worse pains.

“Vilbrun Guillaume-Sam, ce méconnu suivi de correspondance avec Roger Dorsainvil”

There are no reviews yet.