Choc du populisme et de la gauche en Haïti


ISBN: 978-99970-8942-7

by: Anacacis Jean Hector


La démocratisation de la politique haïtienne, initiée en 1986, présente trois caractéristiques qui la distinguent des autres mouvements révolutionnaires observés dans d’autres pays. La première, qui n’est sans doute pas la plus importante, est la longue durée de vie d’une mouvance inorganisée qui a pourtant entretenu son petit jardin électoral et devient même une réalité sociale, voire un enjeu politique. La deuxième, c’est que les gouvernements lavalas, qu’il s’agisse de ceux d’Aristide ou ceux de Préval, – chacun étant élu ou s’est fait élire plusieurs fois – se sont inscrits dans un contexte marqué par la méfiance de la gauche qui leur avait pourtant préparé le terrain avec ses capacités de nuisance. La troisième, c’est que cette mouvance qui était très mal perçue au début par la communauté internationale et qui était évidemment dépréciée par la bourgeoisie haïtienne a pu se maintenir au pouvoir pendant vingt longues années.